La Société Nationale de Chemin de fer du Congo (SNCC) a entamé les travaux de réouverture de la voie ferrée qui relie la ville de Kisangani à la cité d’Ubundu, en prévision de la relance du trafic de trains dans cette partie de la république, a appris l’ACP.

D’après le directeur provincial de la SNCC pour la province de la Tshopo, Joseph Tshibangu, les travaux ont commencé depuis le 19 avril dernier.

Mais son institution a été butée à de nombreuses difficultés, notamment le manque de courant, les constructions anarchiques des maisons et l’exploitation des jardins à côté de la voie ferrée par la population à la hauteur de PK 19 sur la route Ubundu, du côté Kisangani.

D’ici la fin du mois en cours, le trafic pourra commencer après la nouvelle dotation de 4 nouvelles locomotives en provenance de Lubumbashi

D’ici la fin du mois en cours, le trafic pourra commencer après la nouvelle dotation de 4 nouvelles locomotives en provenance de Lubumbashi.

« Nous allons, en collaboration avec les autorités sensibiliser la population pour qu’elle dégage la voie, parce qu’on ne construit pas à côté de la voie ferrée ; Il faut respecter les normes. Après la phase de sensibilisation, nous allons procéder simplement à la démolition », a-t-il rassuré.

En outre, le numéro un de la SNCC a indiqué que les travaux ont significativement avancé, surtout du côté d’Ubundu où les gabarits ont été dégagées, les arbres sont coupés mais il reste le remplacement des planches pourries sur quelques ponts.

Les voitures sont en train d’être finalisées, a-t-il poursuivi, malgré quelques travaux de finissage qui restent à faire, à savoir la fixation des planchées, des portes et autres.

D’ici la fin du mois en cours, le trafic pourra commencer après la nouvelle dotation de 4 nouvelles locomotives en provenance de Lubumbashi, a affirmé le directeur provincial de la SNCC, rapporte l’ACP.