La ligne électrique Kimwenza-Maluku, alimentant la partie Est de la ville de Kinshasa, la ville de Bandundu et le parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo a été remontée la semaine dernière après sa chute début mai à la suite d’un acte de sabotage par des inciviques non identifiés.C’est ce qui ressort d’une affirmation du directeur du département de transport d’énergie à la SNEL (Société nationale d’électricité), Daniel Pembele, contacté lundi au téléphone par l’ACP.

« Les techniciens ont entrepris du 30 au 31 mai, les travaux de remontage des parties du pylône au sol grâce à la logistique mise en place par l’entreprise », a précisé M. Pembele, indiquant que « la SNEL a bénéficié d’une assistance des techniciens de la société indienne Kalpa Taru ».

Toutefois, « la SNEL a pu continuer à desservir la population grâce à l’un des ternes de cette ligne, a précisé le responsable de la SNEL ».

Par ailleurs, l’ingénieur Pembele a déploré et condamné les actes de vandalisme récurrents contre les installations de la SNEL à Kinshasa et en provinces.

A cette occasion, il a invité les autorités politico-administratives à sécuriser les installations de transport et de distribution d’électricité sur l’ensemble du pays, lançant un appel à la population pour la protection du patrimoine SNEL en dénonçant les auteurs des actes de vandalisme et de sabotage des équipements, rapporte l’agence officielle congolaise.