16 janvier 2017
Audiences, Dépêches, Les audiences du Premier Ministre, Premier Ministre
Pas de commentaire


DSC_6610

Le Premier ministre et Chef du Gouvernement Samy Badibanga Ntita a reçu en audience ce vendredi 13 janvier 2017, Messiers Saïd Djinnit et Maman Sidikou respectivement Envoyé spécial du SG de l’ONU pour la région des grands lacs et Représentant spécial du Secrétaire Général de l’Organisation des Nations-Unies et Chef de la Monusco en République Démocratique Congo.

Au menu de l’entretien, rendre compte au Chef du Gouvernement d’une consultation que les deux personnalités entretiennent sur la question des combattants sud-soudanais présents au Congo et que la Monusco avait récupéré sur des bases humanitaires. «Mon collègue Maman Sidikou et moi sommes venus rencontrer le Premier ministre pour lui rendre compte d’une consultation que nous que nous sommes en train d’entreprendre conjointement sur la question des combattants sud-soudanais qui sont actuellement présents au Congo, que la MONUSCO a installé sur des bases humanitaires et qui sont aujourd’hui cantonnés dans un camp. Le gouvernement congolais a clairement indiqué qu’il ne souhaitait pas que ces ex-combattants restent plus longtemps sur son territoire, il souhaite qu’ils soient relocalisés à l’extérieur du Congo», a déclaré M. Djinnit. Il a expliqué que sa délégation a entrepris des démarches qui l’ont conduite à visité le camp de ces ex-combattants, le Gouverneur et d’autres interlocuteurs avant de venir rendre compte au Premier ministre qui s’est réjoui du travail de collaboration entre les Nations Unies et le Gouvernement qu’il dirige.

Saïd Djinnit a également indiqué que sa délégation et lui-même ont saisi l’occasion de cet entretien pour féliciter encore une fois le Premier ministre Samy Badibanga pour sa nomination à la tête du Gouvernement congolais dans le cadre de l’Accord du 18 octobre 2016. Ils ont échangé avec lui sur le dialogue en cours et les consultations suite à l’Accord du 31 décembre 2016 et ont encouragé le processus du dialogue. «Nous nous sommes réjouis que les Congolais étaient en mesure de trouver eux-mêmes des solutions. Notre rôle est d’accompagner comme toujours», a ajouté Saïd Djinnit.

Prenant à son tour la parole, Maman Sidikou a indiqué avoir briefé le Conseil de sécurité des Nations Unies sur la situation sécuritaire et politique. Il retient de ces discussions que le Conseil de sécurité nous encourage à soutenir le dialogue en cours, mais aussi à insister auprès des hommes politiques congolais pour qu’ils établissent des ponts permanents entre eux. «C’est la seule solution pour qu’on s’en sorte», a-t-il conclu.