La firme française «Alpha Airport» est prête à livrer aux autorités rd-congolaises la nouvelle aérogare modulaire de l’aéroport international de N’Djili. Ces mots ont été dits hier lundi, 6 avril au Premier ministre, Augustin Matata Ponyo Mapon, lors de sa nième descente à N’Djili-aéro. Avant de promettre
qu’il va revenir dans quinze jours, le Chef de l’exécutif national a marqué sa satisfaction vu le niveau d’avancée des travaux. Tout est presque fini. Du parking payant au couloir pouvant amener des milliers des passagers à leurs différents «gates», il se dégage que la nouvelle aérogare modulaire de l’aéroport international de N’Djili sera un carrefour du trafic aérien en Afrique.

Construite sur fonds propre du Gouvernement, la nouvelle aérogare modulaire va donner une autre image du trafic aérien à Kinshasa. Tenez, le Chef du Gouvernement qui tient à l’amélioration de la sécurité aérienne en RD-Congo est décidé à donner des réponses concrètes aux différentes préoccupations des instances internationales du contrôle aérien. Après Kinshasa, l’ambition du Gouvernement est de voir tous les aéroports internationaux (N’Djili à Kinshasa, Luano à Lubumbashi, Goma, à Goma, Bangboka à Kisangani et Moanda à Gbadolité) que compte la RD-Congo prendre des allures internationales. Le chemin de réhabilitation des infrastructures aéroportuaires rd-congolaises est lancé.

En dehors de l’amélioration des unités d’accueil en RD-Congo, la Régies des Voies Aériennes (RVA) de son côté n’est pas restée bras croisés. Le nouveau Comité de gestion se bat pour doter des aéroports rd-congolais des
matériels adéquats de navigation aérienne. De N’Djili à Kinshasa à Bangboka à Kisangani en passant par l’aéroport international de Luano de Lubumbashi, le Comité Bilenge mouille chemise en parcourant des
capitales africaines et mondiales à la recherche des financements de réhabilitation des infrastructures aéropor-
tuaires. Il y a quelques semaines, c’est la Banque mondiale qui venait d’octroyer un don de 52 millions USD
à la Régie des Voies Aériennes pour procéder aux travaux de réhabilitation de l’aéroport international de
Goma, dans la province du Nord-Kivu.