Les travaux de modernisation du Beach Ngobila entamés le 11 septembre 2014 se déroulent comme prévu, selon une enquête-minute menée jeudi sur le chantier par un journaliste de l’ACP.

A cet effet, les services délocalisés vers des bureaux provisoires attendent la fin des travaux exécutés par l’entreprise SCICO-SPRL sur un financement de la Banque mondiale de l’ordre de 2 millions USD. Les travaux en exécution visent la réfection du bâtiment existant et la construction d’un nouveau de deux étages ainsi que l’aménagement d’une salle d’attente, des zones de passage et de contrôle des documents.

Les travaux connexes concernent notamment l’électricité, la climatisation et les équipements de sécurité tels que les détecteurs des métaux et des équipements de contrôle des bagages par rayon X. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la révolution de la modernité prônée par le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, dans le but de faciliter les transactions commerciales entre la République démocratique du Congo(RDC) et la République du Congo/Brazzaville.

Il s’agit aussi d’améliorer les conditions de travail des prestataires à ce Beach. La réalisation de ces travaux entre également dans le cadre du volet de la facilitation du commerce international qui constitue la composante 3 du projet de transport multimodal.
Ce qui permettra aussi de faciliter le flux des biens le long des corridors de transport pour le commerce international en RDC et aux postes frontaliers.

 

<ACP/Zng/May>