Le comité de politique monétaire de la Banque centrale du Congo (BCC) dit suivre de près la situation de la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (Biac) et promet que cette institution financière va se relever « définitivement ».

« Nous veillons à la stabilité de notre système bancaire à travers une surveillance rapprochée de la banque en difficulté et qui est sous redressement. Nous sommes sur la bonne voie en ce qui concerne la recapitalisation de cette banque. La Biac a de l’avenir et elle va se relever définitivement et de manière durable et forte », assure jeudi 5 mai, le gouverneur de la BCC, Deogratias Mutombo.

Il y a un mois, la BCC affirmait qu’elle avait suffisamment apporté de liquidité à la Biac, sans en donner la hauteur.

En avril dernier, les guichets de nombreuses agences de la Biac étaient restés fermés.

La banque avait même plafonné le retrait d’argent. Une mesure qui persiste jusqu’à ce jour. Cette situation est contestée par certains clients.

Par ailleurs, le comité de politique monétaire se réjouit de l’accalmie sur le marché de change depuis la deuxième moitié du mois d’avril, comme le dit le gouverneur de la BCC.