Jeudi 12 mai aura été un grand pour les Congolais en général et Congo Airways avec l’arrivée en RDC, via l’aéroport international de N’djili, d’un quatrième appareil de Congo Airways, un Bombardier Q400 dénommé « Anuarite Nengapeta».

Juste après l’atterrissage de l’appareil à l’aéroport international de N’djili, en présence du chef du Gouvernement, Matata Ponyo et de plusieurs officiels congolais, Mgr Bodika a procédé à la bénédiction de cet avion.

Avec cette nouvelle acquisition, Congo Airways va procéder la semaine prochaine au lancement de deux nouvelles lignes, à savoir Muanda avec le bombardier « Kimpa Vita » et Isiro avec « Anuarite Nengapeta

Congo Airways va procéder la semaine prochaine au lancement de deux nouvelles lignes, Muanda avec le bombardier « Kimpa Vita » et Isiro avec «Anuarite Nengapeta

Le prélat catholique a souligné que « c’est un grand honneur que ressent l’Eglise catholique aujourd’hui », toute en demandant à Dieu de « bénir cet avion afin qu’il serve en premier lieu au transport des hommes et de leurs biens ».

De son côté, le gouverneur de Haut-Uele, Lola Kisanga, a invité le Gouvernement à continuer sur la même lancée en vue de pérenniser la vision de développement imprimée par le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, dans le cadre du programme de la révolution de la modernité.

Avec cette nouvelle acquisition, Congo Airways va procéder la semaine prochaine au lancement de deux nouvelles lignes, à savoir Muanda avec le bombardier « Kimpa Vita » et Isiro avec « Anuarite Nengapeta», informe-t-on.

Rappelons que la compagnie aérienne Congo Airways avait pris possession de son premier Bombardier Dash-8 Q400, début avril 2016. Baptisé « Kimpa Vita» , cet appareil sera utilisé sur des liaisons intérieures dans le Kongo central notamment et dans d’autres villes du pays.

« Kimpa Vita » et « Anuarite Nengapeta » vont accueillir chacun 76 passagers. Pour ce qui est du 2ème aéronef de Congo Airways, il devrait être déployé vers des destinations comme Beni, Buta Zega, Bunia, et Gemena.

Ainsi, ce bi-turbopropulseur aidera Congo Airways à lancer de nouvelles liaisons, à accroître le trafic passager et à contribuer à l’ensemble de l’économie et au développement de la République Démocratique du Congo, insiste-t-on.